Accueil

Le slow management ou l'art de simplifier le travail

Face à l’accélération des rythmes de travail, à la montée des exigences, à la course à la croissance, certains aspirent aujourd’hui à ralentir.

La bienveillance en entreprise, mythe et réalités

Chacun a son rythme biologique qui se répercute dans ses façons de penser, d’agir et d’interagir. Trouver le bon tempo au travail permet de gagner en efficacité et de préserver sa santé.

Trouver son rythme et l'imposer

Chacun a son rythme biologique qui se répercute dans ses façons de penser, d’agir et d’interagir. Trouver le bon tempo au travail permet de gagner en efficacité et de préserver sa santé.

Les robots vont-ils tuer les emplois ?

Quatre emplois sur dix, y compris dans les métiers qualifiés, risquent d’être automatisés dans les vingt ans à venir : cette prédiction alarmiste, largement relayée par la presse au printemps 2015, est-elle valide ?

S'approprier son travail

Il n’y a pas deux façons identiques d’occuper une même poste. Au-delà des consignes prescrites, les individus et les groupes disposent de marges de manœuvre pour prendre en main leur travail à leur manière.

Rendre le travail visible

Raconter le travail au quotidien pour mieux le comprendre, le transformer, l’organiser ou tout simplement pour le plaisir, tel est l’objet de nombreuses initiatives récentes. Les regards sont divers, les enjeux différents mais tous ont en commun de faire apparaître la partie immergée du continent « travail ».

Cadre de proximité, une mission impossible ?

Pris entre leurs directions et les équipes de terrain, les cadres de proximité sont soumis à rude épreuve. D’autant que les méthodes de management se doivent d’être respectueuses du bien-être des salariés.

La pause au travail : enquêtes sociologiques

Les textes présentés ont été réalisés à la fin de l’année 2014 par des auditeurs du CNAM (Conservatoire National des arts et métiers) de Paris, dans le cadre d’un cours de master de Sociologie du travail et de l’emploi. Durant treize séances, nous avons accompagné les auditeurs dans une première expérience de recherche sociologique. Trois chercheurs du CNAM, Nicolas Roux, Knesia Borisova et Guillaume Lecoeur, leur ont proposé d’étudier des pauses sur un lieu de travail, à partir d’une méthode d’observation. Après discussion, les auditeurs ont élaboré une question commune à laquelle ils ont tenté de répondre. Ils ont ensuite été invités à mobiliser deux outils de recherche (journal de terrain et grille d’observation) pour les adapter à un lieu d’observation et à leur propre questionnement. L’exercice demandé comportait deux objectifs : s’initier à une pratique de l’enquête en sociologie et développer une capacité d’analyse sur une réalité sociale. Voici leur travaux.

 

Travailler chez soi, une révolution tranquille

Permettant d’exercer une activité en dehors des locaux de son employeur grâce aux technologies 
de l’information et de la communication, 
le télétravail présente de nombreux avantages :
 gain de temps et d’argent, gain de productivité, etc.

Dossier : la dispersion au travail

 

Urgences, imprévus, avalanche de mails, appels, chantiers en parallèle, etc. La dispersion au travail déboussole et démoralise... jusqu'à devenir un enjeux personnel et organisationnel.

 

Nouvelle enquête

Lâcher prise au travail, est-ce possible?

 

Lâcher prise ? Cela peut s’entendre dans différents sens. Pour les uns, c’est «décrocher mentalement», prendre du recul et arrêter de se «prendre la tête» inutilement. C’est l’attitude stoïque prônée par les anciens : «Si un problème a une solution, alors il est inutile de s’en inquiéter ; s’il n’en a pas, s’inquiéter n’y changera rien.»

 

Le lâcher prise peut s’entendre aussi comme un baisse de ses exigences dans la qualité de son travail, c’est à dire aller à l’encontre d’un penchant pour le perfectionnisme ou pour une exigence de qualité dans le travail. Est-ce vraiment possible ?

 

Nous attendons vos témoignages, expériences et conseils.

 

Ressources :

Le Lean fait-il du bien ?

 

Le «lean» (littéralement management «maigre») est une forme d’organisation du travail apparue dans les usines Toyota et qui s’est exportée dans l’industrie occidentale depuis les années 1990. Il touche désormais de nombreuses entreprises au-delà du monde industriel.

Les principes du lean porte essentiellement sur la réduction des délais, des stocks, des défauts, des lignes hiérarchiques, etc.  Mais il se décline en de nombreuses techniques selon le terrain d’application.Il s’est largement diffusé dans le monde secteur tertiaire, des  hôpitaux à la restauration collective.

Quels sont les avantages et méfaits du lean sur les conditions de travail?

Quelques études récentes, menées notamment par l’ANACT, permettent de faire un bilan. Quand à Bertrand Jacquier, un « repenti » du lean qui l'a mis en œuvre pendant douze ans, il tire désormais un bilan critique de cette expérience. 

 

Améliorer le management des hôpitaux : une urgence

Demande de soin croissante et budgets publics à la baisse. Une optimisation du fonctionnement du secteur hospitalier est indispensable. Avec son équipe, Thierry Nobre, professeur des universités en sciences de gestion et directeur du laboratoire de recherche Humanis de l’EM Strasbourg, a mis en évidence des innovations managériales fécondes susceptibles d’être dupliquées pour sortir de la seringue
Enquête

Premier volet de l'enquête "J'aime / Je n'aime pas"

 

Il y a un mois, nous lancions avec notre numéro spécial "Changer le travail" une grande enquête collaborative. Venez découvrir les premiers résultats, ainsi qu'une sélection d'articles sur le plaisir et la souffrance au travail.

 

Vous pouvez bien sûr continuer à livrer vos témoignages et nous proposer vos contributions.

 

LECTURES

Les salaires vus par les salariés

Les fonctionnaires plus insatisfaits que leurs homologues du privé
Qui n’a jamais entendu, au cours d’un repas de famille, un oncle prendre à partie son voisin de table : « De toute façon, vous les fonctionnaires, vous êtes payés à ne rien faire. » Dans l’opuscule collectif Bien ou mal payés ? Les travailleurs du public et du privé jugent leurs salaires (Éditions Rue d’Ulm, 2014), une dizaine de chercheurs dévoilent et décryptent l’enquête « SalSa » (« les salaires vus par les salariés ») menée auprès de 6.000 travailleurs.
ACTUALITÉS

Les cinq commandements d’Isaac Asimov pour trouver une idée géniale

Qui ne rêve pas de trouver la bonne idée qui changera le cours de l’histoire ? Pour tenter de s’en approcher, les entreprises et les Etats multiplient les séances de brainstorming, sans pouvoir évaluer précisément leur efficacité.

Souffrance au travail : à l’Assemblée nationale aussi

Une première formation sur la prévention des risques psychosociaux vient d’avoir eu lieu à l'Assemblée nationale. Le vendredi 26 septembre 2014, les cadres du Palais Bourbon, étaient invités à suivre cette formation suite à des « alertes » au sein du personnel.

Quand travail et temps libre ne font plus bon ménage

Une vaste étude européenne révèle que la moitié des salariés emporte du travail à la maison, souvent ou quelques fois seulement. Parmi eux on trouvent souvent des professions appartenant aux secteurs des services, de la finance, de l’enseignement ou de l’administration publique...
Contributions

Repenser le travail pour redynamiser notre société

Tribune d'Antoine Houlou, économiste
Aujourd’hui, pour 63 % des étudiants, avoir un travail n’est qu’un « moyen de gagner sa vie » ; moins de 25 % d’entre eux considèrent le travail comme une « source d’épanouissement »

Changer le travail des enseignants du primaire

Tribune de Frédéric Grimaud, professeur des écoles
Ces dernières années, le travail des professeurs des écoles a été bouleversé par de nombreuses modifications institutionnelles qui ont constitué pour le professeur un empêchement de faire du bon travail et pour le métier une véritable perte de sens.

Les cadres de 40-45 ans face aux mutations du travail

Dispositions et pratiques
La classe d’âge de 40/45 ans est identifiée comme ayant un rapport dynamique à la formation, pour différentes raisons : possibilités de promotion, progression identitaire. Néanmoins ce n’est plus le cas depuis les années 80.

« Il est impossible de changer les choses de l'intérieur »

Témoignage de Pauline, hôtesse d'accueil depuis 8 ans
Nous publions une lettre de Pauline*, hôtesse d'accueil depuis 8 ans, qui a voulu témoigner sur ses conditions de travail. Entre le "manque de reconnaissance", l'immobilité salariale, et les cadences effrénées, elle nous livre un triste aperçu de la réalité de son métier.

Changer le travail ou changer de travail ?

Pour une mobilité interne repensée
La plupart des gens souffrent aussi d’un travail devenu de plus en plus difficile sous le poids de contraintes multiples. Le stress, la surcharge, la pression, les tensions diverses sont des réalités pour beaucoup. Aussi, il est urgent de repenser les modes d’organisation du travail. Mais à défaut de changer le travail ou le monde, ne serait-il pas plus réaliste dans un premier temps de changer de travail ? La mobilité interne, comme moyen pragmatique de changer d’activité et d’environnement, pourrait-elle permettre de changer le rapport au travail des salariés ?
Participer à l'enquête

Contribuer

Pour apporter votre contribution à l’enquête collaborative « Changer le travail », vous pouvez participer de nombreuses façons. Avant tout, nous vous invitons à témoigner, à partager votre expérience et vos idées, en publiant un commentaire dans la rubrique Enquête en fonction des différentes pistes qui seront explorées. Mais d'autres manières existent...

Le traitement cognitivo-comportemental du burn-out

Le concept de burn-out connaît un succès considérable, avec raison. N’étant pas repris dans les classifications internationales des troubles (CIM-10, DSM-5), ses définitions varient selon les auteurs.

Dossier : burn-out et dépression professionnelle

Régine Sponar (philosophe et psychologue clinicienne) et Jacques Van Rillaer (professeur de psychologie), nous offrent deux articles pour mieux comprendre le burn-out et la dépression professionnelle.

La conquête de l'espace (de travail)

Au-delà de l’activité elle-même, l’environnement professionnel joue un rôle important dans le confort du travailleur. L’aménagement du bureau, le bruit, 
la luminosité sont autant d’éléments qui influent sur son bien-être. Par Andrea Ostojic.
La qualité du travail

La mélancolie des bonnes pratiques

Entretien avec Bernard Gazier
Il existe de nombreuses solutions pour redonner vie à un marché du travail 
en difficulté. Tout le problème réside 
dans le choix du modèle à suivre 
pour les entreprises comme 
pour les gouvernements.

Qu’est-ce qu’un travail « bien fait » ?

Laver les vitres n’est pas le genre de travail enthousiasmant. Pourtant, quand le moment est venu, difficile de faire le travail à moitié. Le nez sur la vitre, s’il reste tout en haut, à gauche, une petite tache qui résiste, il faudra la gratter, même si elle échappe à la vue de tous. Dès lors que vous l’avez vue, il faut l’enlever... Par Achille Weinberg.